DESCRIPTION D'UN AVION

SURFACE ALAIRE : surface de l’aile

 

DIEDRE : angle formé entre le plan de l’aile et le plan perpendiculaire au plan de symétrie de l’avion

 

FLECHE : angle compris entre une ligne de référence de l’aile et la perpendiculaire au plan de symétrie de l’avion

 

ENVERGURE : longueur comprise entre les extrémités extérieures des deux demi-ailes

 

PROFONDEUR : longueur de la corde de référence prise du bord d’attaque au bord de fuite

 

ALLONGEMENT : rapport entre l’envergure et la profondeur moyenne de l’aile 

λ = envergure / profondeur

 

ANGLE D’INCIDENCE : angle formé entre la corde de référence du profile considéré et la direction du vent relatif (ce dernier matérialise la vitesse et la direction du courant d’air toujours opposé au mouvement)

 

PROFIL DE L’AILE : coupe de l’aile suivant un plan parallèle au plan de symétrie de l’avion, plan lui-même perpendiculaire à celui de la surface alaire. La forme du profil est une caractéristique essentielle du profil de l’aile et elle influe énormément sur ses qualités aérodynamiques. Le profil est principalement défini par une ligne rejoignant le bord de fuite et le bord d’attaque et dont tous les points sont équidistants de l’intrados et de l’extrados. Il existe plusieurs types de profils spécifiques à une utilisation particulière :

-          profil symétrique : il n’engendre aucune portance si l’angle d’incidence est égal à 0, utilisé pour l’empennage vertical

-          profil dissymétrique : profil le plus répandu, engendre une bonne portance

-          profil plat et convexe : utilisation limitée

-          profil courbé : la portance augmente mais la traînée aussi, utilisé pour les basses vitesses

 

 

Il existe 3 axes de mouvement sur tout avion : l’axe de roulis, de tangage et de lacet.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×